Page 2 sur 2

Re: L'âme et la Machine, (Pétrolette raconte encore sa vie)

MessagePosté: 22 Juin 2018, 22:27
par Charlie_41
Faut que tu te trouve un petit panier pour Bertrand, si Bleuchette n'est pas encore prête... :mrgreen:

Re: L'âme et la Machine, (Pétrolette raconte encore sa vie)

MessagePosté: 23 Juin 2018, 20:03
par fido
Une petite rubrique...genre RAD ? :wink:

Re: L'âme et la Machine, (Pétrolette raconte encore sa vie)

MessagePosté: 24 Juin 2018, 13:29
par Mi-Pétrole Majeur
@webhamster :Alors Bertrand Démarre, et roule, mais quand je saurai vous mettre une vidéo sur le forum, vous comprendrez qu'elle n'est aps encore prête pour des grandes aventures. (elle fait un bruit de piaf en rut et elle ratatouille un peu bizarrement.)
@charlie41 : Le panier pour le Radis, il et sur la moto d'Alain ! :-D
@Fido : Non, Rad, c'est trop sérieux pour moi. Pour RAD, il fallait que je me relise et que j'écrive bien. Je suis trop vieille pour ça maintenant. Mes compétences s'arrêtent aux billets d'humeurs qui n'engagent que moi. :lol:

Re: L'âme et la Machine, (Pétrolette raconte encore sa vie)

MessagePosté: 29 Juin 2018, 15:44
par Jeepeeh
Merci pour ce moment de plaisir, trop court, passé à lire ce récit. Quel plaisir de savoir qu'il existe encore des personnes sachant manier la langue française, et surtout communiquer aux lecteurs les émotions ressenties en "enfourchant" Bertrand. Pardonne-moi cette expression.

Le plus difficile c'est d'attendre une suite, mais si j'ai bien suivi, un certain Radis ne te laisse pas trop de temps libre.

Prends ton temps, cogite et accouche d'un nouvel article, nous en serons tous qui les parrains, qui les tontons et nous assumerons notre rôle jusqu'à sa majorité.

Merci encore.

Re: L'âme et la Machine, (Pétrolette raconte encore sa vie)

MessagePosté: 29 Juin 2018, 22:21
par Mi-Pétrole Majeur
Jeepeeh a écrit:Merci pour ce moment de plaisir, trop court, passé à lire ce récit. Quel plaisir de savoir qu'il existe encore des personnes sachant manier la langue française, et surtout communiquer aux lecteurs les émotions ressenties en "enfourchant" Bertrand. Pardonne-moi cette expression.

Le plus difficile c'est d'attendre une suite, mais si j'ai bien suivi, un certain Radis ne te laisse pas trop de temps libre.

Prends ton temps, cogite et accouche d'un nouvel article, nous en serons tous qui les parrains, qui les tontons et nous assumerons notre rôle jusqu'à sa majorité.

Merci encore.

:sm7: Très touchée...